Rendez-vous belle

Les différents types de peau

Peau normale, peau grasse, peau sèche, peau sensible, peau déshydratée… Pour le nettoyage de la peau ou le soin de la peau, mieux vaut connaître son type de peau.  Pour le connaître, on peut effectuer un diagnostic de peau chez une esthéticienne diplômée et profiter de ses conseils en matière de soin du visage et de produits cosmétiques.

On distingue quatre grands types de peau : normale, sèche, grasse et mixte. Parallèlement, la peau peut être sensible, déshydratée ou mature.

La peau normale : le type de peau idéal

La peau normale est considérée comme la peau idéale. C’est d’ailleurs ce type de peau que l’on cherche à atteindre avec l’utilisation des produits cosmétiques.
Ni trop grasse, ni trop sèche, la peau normale est confortable, ne brille pas, ne tiraille pas, ne rougit pas aux changements soudains de température. Elle est souvent le résultat d’une hygiène de vie saine et équilibrée. La peau normale a besoin de peu de produits cosmétiques.

La peau sèche

La peau sèche manque de lipides, autrement dit de sébum, ce qui facilite l’évaporation de l’eau. La peau sèche a donc besoin d’être nourrie avant d’être hydratée, et ne doit pas être confondue avec la peau déshydratée.

La sécheresse cutanée se manifeste souvent sur la peau du visage, les jambes et les mains :

  • Elle est rêche au toucher.
  • Elle tiraille, en particulier après la toilette.
  • Elle desquame, c’est-à-dire qu’elle pèle très facilement.
  • Elle est généralement sensible aux changements climatiques : chaud, froid, vent, etc.

Avec le vieillissement, la peau sèche se traduit souvent par des rides fines mais assez nombreuses.

La peau grasse

La peau grasse s’explique par un excès de sébum, appelé séborrhée. Elle se manifeste surtout sur le visage et le haut du dos et se caractérise par :

  • des brillances ;
  • une peau épaisse et terne ;
  • des pores dilatés ;
  • la présence de nombreux comédons, appelés plus communément points noirs.

La peau peut devenir grasse pour différentes raisons, notamment :

  • des raisons hormonales ;
  • à cause de la pollution ;
  • dans des périodes de stress ;
  • en raison de l’utilisation de produits cosmétiques trop décapants.

Avec le vieillissement, la peau grasse présente généralement peu de rides mais profondes et marquées.

La peau mixte : entre deux types de peau

La peau mixte est le mélange de deux types de peau et se caractérise par :

  • une peau grasse sur la zone médiane, ou zone T : le front, le nez et le menton, avec des brillances et des points noirs ;
  • une peau normale ou sèche sur les joues.

C’est une peau qui demande souvent des produits adaptés à ses deux types de peau.

La peau sensible : un type de peau réactive

La peau sensible réagit excessivement aux agressions extérieures : pollution, chaud, froid, vent, etc. Elle peut être associée à une peau sèche, une peau grasse ou une peau mixte.

La peau réactive a tendance à rougir, en particulier au niveau des joues, et l’on peut éprouver des démangeaisons et une sensation de brûlure.

La prise de médicaments, le stress, mais également l’utilisation de produits cosmétiques mal adaptés peut entraîner une sensibilité cutanée.

La peau déshydratée : un type de peau passager

La peau déshydratée est, comme son nom l’indique, une peau qui manque d’eau. On peut aussi bien avoir une peau sèche déshydratée qu’une peau grasse déshydratée.
Cet état de peau est souvent temporaire et se traduit par des ridules de déshydratation, un effet papier froissé lorsque l’on pince légèrement la peau.

La peau mature

La peau mature, ou peau sénescente, est ridée et souvent relâchée. La peau perd de sa tonicité, de sa fermeté.

Top! RDV Belle par Vanessa, esthéticienne diplômée d’État.
Social Links:
FACEBOOK