Rendez-vous belle

Le vernis semi-permanent : les petits trucs à savoir

Quels sont les avantages du vernis semi-permanent ?

Ils sont multiples. Imaginez-vous avec des ongles superbement laqués et brillants, que vous n’aurez pas à retoucher pendant 2 semaines : le rêve ! Bain, vaisselle, ménage, que sais-je bricolage, vous pourrez tout faire sans avoir à vous préoccuper de vos ongles. On n’abuse néanmoins pas de cette technique : n’enchaînez pas plus de 3 séances de manucure semi-permanente, et laissez ensuite vos ongles respirer pendant un mois.

Le vernis semi-permanent, qu’est-ce que c’est ?

Le vernis semi-permanent est un gel acrylique combiné à du vernis, posé sur l’ongle naturel et durci sous une lampe à UV ou LED. Il a la même texture qu’un vernis classique, il est aussi liquide et a la même brillance. On peut choisir un vernis semi-permanent coloré ou nude, et on peut même demander une French manucure ou un nail art si le cœur nous en dit.

Comment se déroule la pose ?

Comme pour une manucure normale, on polit d’abord les ongles pour que le gel adhère mieux, puis on applique une base transparente que l’on fait catalyser sous la lampe pendant 30 secondes. Suivent deux couches de gel de couleur que l’on fait à chaque fois catalyser pendant 30 secondes.
On finit par une couche de top coat, elle aussi catalysée, et voilà ! 20 minutes ont passé et vos ongles sont brillants et ultra-secs.

Comment l’enlève-t-on ?

Le plus important lorsque l’on opte pour un semi-permanent, c’est la dépose. Mal effectuée, cette étape va abîmer vos ongles. Alors évitez les laques qui s’enlèvent comme des pellicules et surtout ne grattez pas le vernis. En effet, cela va enlever la couche protectrice de l’ongle et vous risqueriez d’avoir des ongles mous et striés. Le mieux c’est de faire appel à votre esthéticienne pour une pose et une dépose parfaite. Sinon imbibez un coton d’acétone sur chacun de vos ongles et emballez vos doigts d’aluminium. Le vernis semi-permanent se détachera quinze à trente minutes après.

Top! RDV Belle par Vanessa, esthéticienne diplômée d’État.
Social Links:
FACEBOOK